Les techniques avancées sont nos points forts

La dératisation est cruciale dans le processus d'extermination des nuisibles pour les bailleurs sociaux, les hôpitaux, l'administration public, les centres commerciaux, les supermarchés et les particuliers. Les pièges connectés sont devenus des outils indispensables pour contrôler efficacement la population de rats et de souris. Grâce à leur technologie avancée, ces pièges permettent de détecter et de capturer les rongeurs de manière rapide et efficace. De plus, ils sont connectés à un système qui envoie des notifications en temps réel, ce qui facilite la surveillance et le suivi de l'activité des nuisibles. Nous proposons une formule à la location accessible à tous même aux particuliers.

Pièges connectés pour une dératisation efficace : la formule révolutionnaire à adopter !

La formule de dératisation sans biocides est une solution innovante dans le domaine de l’extermination des nuisibles. Contrairement aux méthodes traditionnelles qui font appel à l’utilisation de produits chimiques, cette formule se base sur l’utilisation de pièges connectés.

Le service d’extermination des rats par pièges connectés offre de nombreux avantages. Tout d’abord, il permet de cibler spécifiquement les rats sans nuire à d’autres animaux ou à l’environnement. De plus, les pièges connectés sont équipés de capteurs qui détectent la présence des rats et les capturent de manière efficace.

En France, l’appâtage permanent avec des rodonticides est désormais interdit. Cette technique consistait à mettre et laisser en place des appâts rodonticides de façon constante. Les rodonticides utilisés contiennent un antagoniste de la vitamine K, ou AVK. Cette substance active augmente le temps de coagulation du sang jusqu’au point où le mécanisme de coagulation échoue, entraînant des hémorragies et la mort de l’animal.

Au niveau européen, le difénacoum et la bromadiolone sont les deux seules substances actives anticoagulantes autorisées pour les traitements permanents. Cependant, seuls des professionnels formés peuvent appliquer ces traitements. Ces traitements doivent se limiter aux sites présentant un risque élevé d’infestation ou de réinfestation.

Il est important de noter qu’en France, même les molécules non anticoagulantes, comme le cholécalciférol récemment mis sur le marché, font l’objet d’une interdiction en appâtage permanent.

Panier

    Votre panier est vide

    D'autres articles qui pourraient vous plaire